En Algérie, le pouvoir tape fort, le Hirak s’adapte

Figure du Hirak, le soulèvement populaire qui secoue le pays depuis février 2019, le journaliste Khaled Drareni était rejugé hier en appel. Mais la répression n’entame pas la vitalité du Hirak.

Continuer à lire sur Ouest France…