Islam / Le Maghreb serait de moins en moins religieux

5 mins read
Monde arabe

Les habitants du monde dit arabe se disent de moins en moins religieux selon l’enquête la plus vaste et la plus approfondie entreprise sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Cette constatation est l’un des nombreux témoignages des opinions des habitants de la région sur un large éventail de questions, allant des droits des femmes à la migration en passant par la sécurité et la sexualité.

Plus de 25 000 personnes ont été interviewées dans le cadre du sondage – pour BBC News Arabic par le réseau de recherche Arab Barometer – dans 10 pays et territoires palestiniens entre fin 2018 et printemps 2019.

Depuis 2013, le nombre de personnes identifiées comme “non religieuses” dans la région est passé de 8% à 13%. L’augmentation est la plus forte chez les moins de 30 ans, parmi lesquels 18% s’identifient comme non religieux, selon la recherche. Seul le Yémen a connu une baisse dans la catégorie.

Les Algériens, Tunisiens et Libyens se disent de moins en moins religieux. Les pays du moyen-orient demeurent beaucoup plus religieux selon ce sondage.

La plupart des habitants de la région ont appuyé le droit d’une femme à devenir premier ministre ou présidente. L’Algérie fait exception. En effet, moins de 50% des personnes interrogées ont déclaré qu’une femme à la tête de l’Etat était acceptable.

L’Algerie fait vraiment un mauvais score en ce qui concerne l’emancipation de la femme. Le Liban, Maroc et Tunisie seraient les plus en mesure d’accepter une femme premier ministre ou président.

Toutefois, s’agissant de la vie domestique, la plupart – notamment une majorité de femmes – pensent que les maris devraient toujours avoir le dernier mot en ce qui concerne les décisions familiales. Seulement au Maroc, moins de la moitié de la population pense qu’un mari devrait toujours être le décideur ultime.

L’acceptation de l’homosexualité varie, mais est faible ou extrêmement faible dans la région. Au Liban, bien que le pays ait la réputation d’être plus libéral sur le plan social que ses voisins, ce chiffre est de 6%.

L’Algerie est aussi le mauvais élève en terme de “crime d’honneur”, 27% des personnes interrogées se disent favorable; suivi du Maroc et de la Jordanie. D’autre part l”Algerie, le Maroc et le Soudan seraient les plus tolérants envers les homosexuels.

Tous les pays interrogés ont mis la politique de Donald Trump sur le Moyen-Orient en dernier en comparant ses dirigeants. En revanche, dans sept des onze pays étudiés, la moitié ou plus approuvait l’approche du président turc Recep Tayyip Erdogan.

Le Liban, la Libye et l’Egypte ont placé la politique de Vladimir Poutine devant celle d’Erdogan.

Mis à part l’Egypte, le Liban et la Libye, les autres pays arabes sont de grands fans de l’islamiste Erdogan.

La sécurité reste une préoccupation pour beaucoup au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Lorsqu’on leur a demandé quels pays constituaient la plus grande menace pour leur stabilité et leur sécurité nationale, après Israël, les États-Unis ont été identifiés comme la deuxième plus grande menace dans la région et l’Iran au troisième rang.

De loin, Israël est considéré comme la plus grande menace par son voisinage. Par contre, les Algériens sont ceux qui n’identifient aucun pays comme menace le plus, avec 47% des personnes interrogées qui considèrent qu’aucun pays ne représente une menace réelle.

Enfin, dans chaque pays analysé, au moins une personne sur cinq envisageait d’émigrer. Au Soudan, cela représentait la moitié de la population. Les raisons économiques ont été largement citées comme facteur déterminant.

Entre 2013 et 2017, les pays avec une augmentation des personnes qui considéraient émigrer autre part sont en bleu. En orange ceux qui ont connu une baisse de la tentation migratoire sur cette meme période.

Ce genre d’enquêtes nous renseigne sur les tendances lourdes en oeuvre dans les pays de la région. Tendances à confirmer ou à infirmer dans les prochaines années.

Cet article a été traduit, adapté d’un article de la BBC qui peut être trouvé ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ahmed Gaid-Salah
Previous Story

Autopsie d'une purge inédite en Algérie

SNC-Lavalin
Next Story

SNC-Lavalin to be sued for corruption